Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Textoésies et vous

                                                                              (clic sur logo)

 

Bonjour, 

Suzâme (suzame-ecriture.over-blog.com) a envoyé un message à la communauté "Textoésies et vous" dont vous faites partie :

S'enfuir, dites-vous! S'enfuir c'est...

Et bien justement, sensiblement...

cette fois-ci, après vous...

 

Heureuse de notre chemin de textoésies dans cette communauté pleine de vous... "

 

******************* 

 

S' ENFUIR n'est pas fuir

Parfois tout simplement

Sauvegarder sa peau

L'espace d'un moment .....

 

Françoise La Vieille Marmotte

 

***********************

 

Parfois, il n'y a aucune autre solution que la fuite ....

Paradoxalement, ce peut être un acte de courage, dans des cas bien précis .

Je pense à une Mère qui aux yeux du monde semble abandonner son enfant,

mais a le courage

de lui offrir une vie qu'elle ne peut lui assurer .

 

Nous sommes si prompts à juger !

 

**************************

 

 

Eloge de la fuite

Quand il ne peut plus lutter contre le vent et la mer pour poursuivre sa route, il y a deux allures que peut encore prendre un voilier : la cape (le foc bordé à contre et la barre dessous) le soumet à la dérive du vent et de la mer, et la fuite devant la tempête en épaulant la lame sur l’arrière avec un minimum de toile.

La fuite reste souvent, loin des côtes, la seule façon de sauver le bateau et son équipage. Elle permet aussi de découvrir des rivages inconnus qui surgiront à l’horizon des calmes retrouvés. Rivages inconnus qu’ignoreront toujours ceux qui ont la chance apparente de pouvoir suivre la route des cargos et des tankers, la route sans imprévu imposée par les compagnies de transport maritime.

Vous connaissez sans doute un voilier nommé « Désir ».

Henri LABORIT (1976)

 

 

 



Tag(s) : #Marmotte aime taquiner la Muse