Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La Barbarie avait encore frappé aujourd'hui.

Il fallait à tout prix qu'elle l'extirpe du tréfonds d'elle-même.
Elle saisit ses ciseaux, papiers, colle. Les formes sont aigües. Sur ses lèvres affleurent les sons en un seul souffle d'Onitsura :

 

"Mon âme plonge dans l'eau
Et ressort
Avec le cormoran"

 

Les formes aigües s'ordonnent jusqu'à l'esquisse du grand oiseau .....
 

"L'homme est un rat pour l'homme"                                                      disait ce matin l'artisan de l'abolition de la peine de mort,
"Le rat, seul prédateur qui tue pour le plaisir de tuer."

 

"Mon âme plonge dans l'eau
Et ressort
Avec le cormoran"

 

Tu es responsable à jamais de ce que tu as apprivoisé.

Et coupe et colle et taillent les ciseaux.

Les formes se superposent.

Point final : la tache rouge sang.


Nota - mon illustration sonore peut être "Le dormeur du val", poème de Rimbaud, chanté par Sapho
https://youtu.be/TxFcmrPmzu0

ou bien "Comme un p'tit coqu'licot" par Mouloudji
https://youtu.be/PH8y96wTs5Ar

 

ou encore :

Tag(s) : #Marmotte aime taquiner la Muse