Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Certains me disent que mon image

 A changé au fil des années

 Mais à regarder leurs visages

Le temps n'les a guère épargnés
Et si je ne prends pas ombrage
De leurs remarques déplacées,
Je les classerai sans ambages
Parmi les goujats... confirmés

Le temps, comme vous l'avez su dire,
Aurait commis quelques affronts
Mais rien ne saurez de ces rides
Qui font mes sourires plus longs,
Pas plus que je ne vais vous dire
Où sont passés mes cheveux longs
Pas plus que je ne vais vous dire
Où sont passés mes cheveux longs

Et savez-vous à quoi je pense
Quand on vient me remercier
D'avoir bercé la douce enfance
D'un bon nombre de retraités ?
J'n'en ai pas vraiment souvenance
D'aussi loin, je n'étais pas née
Ou mon élixir de jouvence
Dans mes chansons... est bien caché

Le temps, comme vous l'avez su dire,
Aurait commis quelques affronts
Mais rien ne saurez de ces rides
Qui font mes sourires plus longs,
Pas plus que je ne vais vous dire
Où sont passés mes cheveux longs
Pas plus que je ne vais vous dire
Où sont passés mes cheveux longs

Nostalgiques, vous regrettez
Mes jean's et blousons de cuir noir
Et semblez avoir oublié
Vos pattes d'éph... au fond d'vos tiroirs
Mais si vous êtes là ce soir
N'ai-je pas le droit de penser
Que mes ballades et mes guitares
N'ont pas cessé... d'vous faire rêver ?

Le temps n'y fait rien à vrai dire,
Cette histoire d'amour entre nous
N'a pas vieilli, n'a pas de rides,
Mes cheveux courts sont aussi fous
Et je suis venue pour vous dire
Je crois bien vous aimer beaucoup
Et je suis venue pour vous dire
Je crois bien vous aimer beaucoup

 

 

Tag(s) : #La Marmotte aime ....