Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

photo1 © Nathalie Hernandez - 2011

 

Dans le jargon administratif : on les appelle les « MAF » Les Maisons d’Arrêt pour Femmes. La plus grande est celle Fleury Mérogis, dans la banlieue sud de Paris. 230 détenues y résident. Mais elles sont moins d’une dizaine à occuper un quartier bien particulier de l’établissement : la « nursery « (appellation retenue par l’administration pénitentiaire). Ici, les jeunes femmes qui ont accouché ou vont accoucher pendant leur détention peuvent conserver leur enfant près d’elles. Du moins jusqu’à l’âge de 18 mois. Et pour ces pensionnaires pas comme les autres, un personnel composé en partie de spécialistes de la petite enfance : puéricultrice, psychologue, pédiatre, éducatrices tente de rendre le séjour presque normal. Ici, les portes restent ouvertes la plus grande partie de la journée : enfants et mères peuvent passer de la chambre à l’espace commun. Plus nid que cage, Fleury Mérogis est la plus grande pouponnière pénitentiaire de France. Pour Interception, Nathalie Hernandez et Didier Sudre y ont passé quelques jours. Une émission présentée par Pascal Dervieux

 

Si tu souhaites écouter cette émission, j'ai besoin de ta participation :

1 ) - Clic sur REPORTAGE Ci-dessous , tu obtiens le PLAYER DE FRANCE INTER

2 ) - Recherche : Dimanche 25 décembre, l'émission de 9h15 :

 

        Les MAMANS DE FLEURY MEROGIS


 

REPORTAGE

 

 

J'espère que tout va bien fonctionner . Sinon, merci de me prévenir !

Bonne écoute ....

 

 

 


Tag(s) : #La Marmotte se tait ...