Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Papé PICOLET François Marie est né le 1er Août 1891

A BAGNOLS SUR CÈZE dans le Gard , Région du Languedoc Roussillon  .

 

J'ai toujours connu "Le Papé François" sans dents, et sans aucun appareil dentaire .

Ce qui ne l'empêchait pas de manger comme tout le monde .

      Quand j'ai eu l'âge de savoir, j'ai su que "Le Papé" avait fait la guerre de 14/18 .

 

(classe 1911 - Mle 17 - 17e Régiment d'infanterie - Profession coiffeur, exercée à Paris)

 

Francois-Picolet.jpg

 

Il a 23 ans en Août 1914, et il est fiancé à ma Grand Mère Jeanne .

Ils se sont mariés le 31 janvier 1916 .

S'agit-il de la photo de leur mariage ? Personne ne me le dira .

 

img031.jpg

 

C'est tout . Point . On n'en parlait jamais .

 

Quand j'ai eu douze ans, il m'a montré, à l'insu de tous, un cahier d'écolier où son copain de Grenoble avait écrit au jour le jour leur vie dans les tranchées . 

Il lui a rendu les cahiers . On n'en a plus jamais parlé . C'est tout . Point .

 

A plus de 60 ans, j'ai demandé s'il restait des traces de cette période de 14/18, dans notre famille ? Qui avait ses papiers militaires ? et j'ai découvert ce que je ne savais pas :

son courage à la guerre, son énergie, ses citations et sa médaille .

 

AOUT-1972029.jpg 

Le Papé était UNE GUEULE CASSEE .

 

Sur la page de droite, nous pouvons lire que le Matricule 1081 de la 2e Compagnie du 75e d'infanterie est entré à l'hôpital de Bordeaux le 27 septembre 1914 et en est sorti le 16 novembre 1914 . IL en sort GUERI et retourne au front !

Blessé au tout début de la guerre .

Sur la page de gauche nous voyons qu'il est admis à l'hôpital pour blessure de guerre :

"Plaie pénétrante par balle Schrapnell le 24 septembre 1914 . Balle logée entre la carotide et la trachée . Fracture du maxillaire . Opéré le 20 octobre . Opération très bien réussie ."

 

Je savais, avant d'avoir ces papiers en mains, que  Le Papé avait eu la vie sauve grâce à sa chique (tabac) . La balle lui traversant la mâchoire avait emporté la chique, et les deux s'étaient logées dans la clavicule .

La chique avait fait office d'antiseptique et la plaie ne s'était pas infectée .

 

Mais j'ignorais l'existence de ses citations et décorations . Mon grand Père était modeste . Je crois qu'il pensait n'avoir fait que son devoir . D'ailleurs,

Il ne voulait jamais parler de la Grande Guerre qui devait être LA DER DES DER .

 

AOUT-1972028.jpg

 

Il a participé à 42 Campagnes . Affecté pendant la guerre aux tranchées, il a été gazé .

Dans la colonne Citations, un minuscule morceau de papier jauni,

et une fine écriture serrée :

"..... 22.1.17 . sous-officier d'une énergie rare . Son chef de section ayant été blessé,

a pris le commandement de la section dans un moment critique,

et l'a maintenue à son poste de combat sous un violent bombardement de torpilles

qui avait en partie nivelée la tranchée occupée .

....18 mai 1918 . Excellent sous-officier s'est brillamment distingué pendant la période du 23 au 29 avril,

chargé de patrouilles dangereuses alors que l'ennemi

avait réussi à s'infiltrer dans un village a rapporté de précieux renseignements,

s'est installé à la sortie Nord du village

En interdisant l'accès à l'ennemi, et a maintenu constamment la liaison

avec les éléments de gauche ."

 

Ce petit papier jauni se replie et on peut lire dans la colonne "Décorations" :

 

Croix de guerre - étoile bronze - étoile vermeil .

 

Je n'ai jamais vu cette croix de guerre .

 

Modestie du "Poilu" lambda !

 

J'ai sauvé in extremis de la destruction les deux photos ci-dessous .

Recto et verso .

 

Un-poilu-de-Verdun.jpg    Verso-de-un-poilu-de-verdun.jpg       

 

fabrique-un-obus-Tournalia.jpgverso-carte-Tournalia.jpg                                                                           

En ce 11 Novembre 2011, alors que plus un de ces vaillants n'est vivant,

je tenais à leur rendre hommage .


 

Mon Papé : UNE GUEULE CASSEE

Argile cuite et passée au cirage de couleur. Un Bas-Relief réalisé en 2004 d'après une photo de mon grand -père.

Tag(s) : #La Marmotte se souvient