Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lorsque je vais prendre le train, j'aime fouiner dans les librairies de gares ... Je me laisse toujours tenter par quelque nouveauté !

Cette foi-ci, il s'agissait de ce numéro 51, d'HISTOIRE, LES COLLECTIONS , d'Avril-Juin 2011 . Comme j'ai entendu récemment à Thé ou Café mon émission-fétiche, Francis PERRIN parler de son quatrième livre : "LE BOUFFON DES ROIS" chez Plon (livre que je me suis promis d'emprunter à la Médiathèque), Ce n° a attiré mon oeil .

Il s'agit dans ce livre de TRIBOULET : 36 ans de bouffonnerie, sous les règnes de Louis XII et François Ier, condamné à mort par ce dernier pour avoir mal parlé d'une maîtresse du Roi, puis grâcié, grâce à un trait de génie !

Et puis pour une raison qui m'est très personnelle , tout ce qui a trait à la "Folie-Maladie" m'intéresse ... Pendant quelques articles, je m'en vais vous en faire profiter, si vous le voulez bien !

 

folie097

Sur cette page, de couverture:

un "bouffon" représenté vres 1540 avec ses attributs classiques, 

et un "aliéné" prostré au XIXe siècle .

 

BOUFFON : De l'italien "buffone", désignant quelqu'un dont le rôle est de faire rire . L'existence du FOU DE COUR, remonte au Moyen-Âge . Au XIVe siècle, sa fonction est promue au rang d'institution en France : le double ridicule du souverain devient alors "fou en titre d'office" . Son costume et ses attributs sont issus du stéréotype du FOL : capuchon à oreilles d'âne (parodie de la mitre épiscopale), costume à grlots et MAROTTE, sceptre dérisoire, lui-même orné d'une tête de bouffon .

 

A SUIVRE ...

Tag(s) : #Marmotte ET Psychiatrie