Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Lorsque j'étais enfant, nous aimions jouer au "Portrait chinois" . Je me rends compte aujourd'hui que les contours de ce jeu sont un peu flous dans ma mémoire . Cependant, bien précis demeurent les termes :

 

Si j'étais ..... je serais .....

 

Et, comme une affirmation, s'impose : - "Si j'étais un signe de ponctuation, je serais un point d'interrogation ." ou alors : " ... trois points de suspension ..."

ou encore : "un trait d'union" 

 

Si j'étais .... koi , finalement ?

 

Eh bien ? là, ce matin, si j'étais (encore) un  RELAIS  ....

Au secours Monsieur PETIT ROBERT ! le seul que j'ai sous la main est une édition de 1967, et m'indique que ce mot fit son apparition au treizième siècle (ce que je ne peux pas vérifier, obligée suis-je de le croire sur parole , et ne puis que colporter cette affirmation ... avec tous les risques que cela comporte ... eh oui!... mais on s'en fout !)

 

Plus important de constater qu'en 1549 (voilà qui est précis) RELAIS est un terme de chasse  :

 

CHIENS POSTES SUR LE PARCOURS D'UNE CHASSE,

POUR REMPLACER LES CHIENS FATIGUES .

 

"donner le relais" signifie alors, lancer ces chiens .

 

En 1573,  "CHEVAUX FRAIS POSTES POUR REMPLACER OU RENFORCER DES CHEVAUX FATIGUES" .  

Relais de poste .

 

Au Vingtième siècle , dans le monde du sport, le relais est le coureur qui passe le "témoin" . Il conviendrait d'approfondir la signification de ce dernier mot .  Grâce !

 

 

Donc je passe le RELAIS (bien que je ne courre plus depuis longtemps, souffle oblige ! ou : Vieillesse oblige)

Et te transmets le texte suivant :

 

Le jour où ...

 

 

chaine-2.jpg

Tag(s) : #La Marmotte cause ...