J'ai réalisé ce vase, cadeau pour ma fille qui était enceinte, selon la méthode du colombin .

 

Technique

Je  réalise des volumes en superposant de longs boudins d'argile obtenus en roulant, sur une surface plane, un morceau de terre plastique avec la paume des mains. Puis je solidarise les colombins en les pressant les uns contre les autres puis lisse la surface au fur et à mesure que s'élève la pièce. Ce façonnage rend la poterie plus solide à la cuisson.
La base de la poterie est une plaque d'argile ou bien un colombin enroulé en spirale. La liaison des colombins est assurée par l'adjonction d'argile diluée ou barbotine. Pour des raisons mécaniques, il vaut mieux éviter de placer les liaisons sur une même ligne continue afin de ne pas affaiblir la pièce.  WIKIPEDIA (clic)


Ce vase est en argile rouge, émaillé après une première cuisson . Puis il est cuit une seconde fois .

 

Voici le vase après la seconde cuisson 

 

Pour-ISA-enceinte-N-2.jpg

 

Une autre réalisation plus ancienne (création)

représente ma famille (les enfants étaient petits)

 

 

Ma-famille.jpg

 

(Non, non, mes chevilles ne sont pas enflées, 

je ne me prends pas pour une grande artiste,

non,  sincérement, mais

 pourquoi ferai-je de la fausse modestie ?)

 

Quelle chance de pouvoir "se lâcher" en se servant de ses dix doigts !

 

Je te souhaite de le faire si tu en as envie ....

 

 

 


Tag(s) : #La Marmotte se souvient