Le dernier cours .

Il pesta à nouveau. Fichtre, où donc ai-je pu les mettre. Version édulcorée de "Diable ! où est-ce que je les ai encore foutues ?".

Après avoir retrouvé icelles, il se rassit devant son ordinateur. Où donc en étais-je ?

Ah! oui ..... La photo de mon oncle,   en introduction. Pendant longtemps, j'ai cru qu'il s'agissait d'une photo de ma mère. Pourtant, sa mère, ma grand'mère avait bien noté au dos ; Pierre. C'était "à l'époque" .....

À l'époque ... Il soupira et reprit sa recherche.

<< ........ cette coutume qui nous étonne tant aujourd'hui, d'habiller en robe les jeunes enfants, garçons et filles. Cette tradition méconnue – je vois très souvent des légendes manifestement erronées d'images de garçonnets décrits comme des fillettes – dure pourtant pendant tout l'Ancien Régime et bien au-delà. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, on peut affirmer que tous les garçons passent par cette étape de la robe à un moment de leur petite enfance, de huit mois environ à l'âge de deux à quatre ans.>>

Là, un deuxième clic :

- 1524 - 1525 , Tableau de Hans Holbein le Jeune

- 1641 : La charette, ou, le Retour de fenaison, Tableau de Louis Le Nain.

- 1649 : Les enfants Hobert de Montmor, Musée des Beaux-Arts de Reims .

- 1741 : Les Musiciens enragés, par William Hogart.

 

<< ... Il nous est difficile aujourd'hui de distinguer les fillettes des garçonnets qui comme leurs soeurs portent aussi souvent de longs cheveux bouclés. Leurs tenues semblent quasiment identiques. Pourtant, l'oeil exercé de leurs contemporains savait à peu près reconnaître les garçons des filles, grâce à d'infimes signes et détails ..... >>

Puis :

<<< ..... Le texte de 1756 décrit le trousseau des "enfants trouvés" ..... L'enfant reçoit sa première robe en drap bleu .... >>

 

L'âge de la fin de l'enfance ... la robe, symbole de la dépendance. (Quel courage il a fallu a la femme qui, la première a osé le port du pantalong ! - elle devait avoir une furieuse envie d'indépendance. Il songea à Sa femme) .... acquisition de la propreté .... Combien de temps l'enfance dure-t-elle ?

Il soupira, baîlla, il était fatigué. Il était temps d'aller se coucher. Il reprendrait demain cette préparation de son dernier cours d'Histoire de la Mode enfantine.

 

Le vieux professeur cliqua une dernière fois sur l'image de ce Tableau peu connu de Vincent VAN GHOGH. Et obtint la dernière rétoprojection.

 

Il retira ses lunettes. Les posa sur la table. S'essuya les yeux. Ses étudiants lui faisaient une standing ovation. Elle dura bien cinq minutes. Il regretterait, peut-être, cette époque-là. Ils l'avaient aimé .....

 

PS : Merci à Viviane Le Houëdec auteur de "Perlouette, l'Ecriture sous toutes les coutures" et de son si riche Blog, LES PETITES MAINS.

 

 

Tag(s) : #Marmotte découvre les défis toutes catégories