Tu seras énorme et pataud
Tu ne répondras plus quand nous t'appellerons
Tu seras devenu sourd
Tu n'auras plus envie de te cacher dans des endroits impossibles
Tu ne bougeras que le moins possible
Je n'aurai même plus à t'interdire
Même si cela me plaisait secrètement beaucoup
De jouer avec mon stylo
Tu ne seras plus imprévisible
Se tairont les notes du piano
 
Tes beaux yeux bleus seront mi-clos la plus grande partie du jour
Sur tes rêves
Tu rêveras que lorsque tu étais plus jeune tu étais souple
Tu te souviendras que l'on te croyait au bout du jardin
Jouant à cache-cache avec le romarin
Mais non fripon tu étais derrière elle
Toujours sur ses talons
Tu n'espèreras plus le moment du repas
Tu n'auras plus faim
Tu supporteras mal les visites
Tu souhaiteras que les enfants s'en aillent vite
Pour reprendre le cours de tes songeras-tu à elle .... Elle sentait si bon
Tu ne sentiras même plus son parfum
 
Tu t'éteindras un jour sans crier gare
Tu délaisseras ton fauteuil préféré la cheminée sera orpheline
Je pleurerai
Je te mettrai en terre au pied du grand saule pleureur
Tu n'y grimperas plus
Et j'écrirai cette épitaphe
<< Tu reviendras, tu me l'as promis >>
 
 
Françoise   

A découvrir in situ

Tag(s) : #Marmotte découvre les défis toutes catégories, #Marmotte aime taquiner la Muse