Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

L’actrice Jeanne Moreau dans le film Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle, 1957

Paris, la nuit. Une femme blonde marche lentement, éclairée par les lumières des vitrines. Les bruits de la ville sont étouffés, seul résonne un air de trompette...
Cette séquence du film noir Ascenseur pour l’échafaud, sorti en 1957, doit beaucoup à la musique du trompettiste américain Miles Davis. Pourtant, cette bande-originale devenue culte a été totalement improvisée !

 

(clic sur image)

 

 

 

 

 

 

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Le trompettiste Miles Davis et l'actrice Jeanne Moreau, en décembre 1957
Voir en grand

L’enregistrement ne s’est pas fait sans difficulté. Pour Miles Davis, le défi ne réside pas dans l’improvisation, ni dans les consignes du réalisateur.
Non, pour lui, le plus difficile est de coller à la manière dont bougent des acteurs. Et surtout à celle de Jeanne Moreau, l’actrice principale. Selon lui, elle est incapable de marcher en rythme !

 

(Clic sur  image)

Tag(s) : #La Marmotte découvre ...