Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Cher  ou pas cher  Ami(e)-Copi(e)-ou-AutrezInter- Notes Nautes,

Je me et te dois de te prévenir que quelques soucis de respiration, de coeur et deux Z'yeux vont me tenir éloignée des plates-bandes de la blogosphère pour un temps indéterminé. Rien de grave, mais de l'handicapant. Merci pour ta sollicitude,  et pour l'intérêt porté à mes trouvailles ou, parfois, à mes élucubrations.

Peut-être pourrais-je de temps à autre t' honorer d'une petite visite sur tes terres, mais ne pourrai m'y attarder autant que je le voudrais.

Je te souhaite bonne continuation dans tes projets !

Françoise, La Vieille Marmotte

Chers

On ne sait pas vraiment qui était Élise. Selon une des hypothèses les plus probables, Beethoven aurait initialement appelé ce morceau Für Therese (Pour Thérèse), Thérèse étant Thérèse de Brunswick son ex fiancée ou Therese Malfatti von Rohrenbach zu Dezza (1792--1851), que Beethoven a demandée en mariage en 18104,5, requête qu'elle a rejetée. En 1816, Thérèse, qui était la fille du Viennois Jacob Malfatti von Rohrenbach (1769--1829), a épousé le noble autrichien Wilhelm von Droßdik (1771--1859).

Quand l'œuvre a été publiée en 1865, Ludwig Nohl, qui l'a découverte, aurait alors mal transcrit le titre illisible en Für Elise (Pour Élise).

Une autre hypothèse de Klaus Martin Kopitz est que la dédicataire était la sœur d'un chanteur présent dans Fidelio présentée à Beethoven par ce dernier. À l'époque Beethoven dirigeait et aurait rencontré Elisabeth Röckel (en), qui se faisait appeler Élise.

https://www.youtube.com/watch?v=rCoyC7qLDMI

Et la plage 24 du Roi de la trompette d'un Vincent Malone (les disques duquel valent leur pesant d'or - Merci Emma ! -)

 

 

 

 

 

 

Chers
Tag(s) : #La Marmotte cause ...