Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit mandrill au nez rouge .....

Une histoire de Leadership (Le leadership est l'influence d'un individu sur un groupe. C'est une relation de confiance temporaire et réciproque. Elle se manifeste par sa capacité à fédérer et à mobiliser les énergies autour d'une action collective. ...) ou bien une histoire de Père Noël ?

Lorsqu’un mandrill devient mâle dominant son nez devient totalement rouge, en même temps que son niveau de testostérone augmente. Un nez rouge constitue un facteur de choix du mâle important pour les femelles. Les mandrills vivant en groupes importants et souvent dans un habitat forestier, il est difficile de connaître la position hiérarchique de l’ensemble des individus de la troupe. La couleur du nez permettrait également aux mâles de savoir immédiatement quelle est la position sociale des mâles qu’il rencontre et de savoir s’il est supérieur ou inférieur à l’autre. Etre mâle dominant constitue un facteur de stress important pour le mâle car il est continuellement menacé et agressé par les autres prétendants au trône. Les hauts niveaux de testostérone du mâle dominant pourraient également constituer un facteur de fragilisation. Lorsqu’il est renversé, le mâle dominant dégringole rapidement dans la hiérarchie car il est en mauvaise condition physique. Néanmoins, il garde la coloration de son nez pendant quelque temps.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mandrillus_sphinx

 

J'ignorais tout du MANDRILL, jusqu'à ce matin où mes pas me conduisirent vers l'Espace africain de la Cour de Récréation de m'dame J.B. :  LÀ !

Je dois avoir l'esprit mal tourné ce matin, car loin de m'effrayer, ce primate aux dents de lion m'a bien fait rire ! car m'est venu immédiatement à l'esprit cette phrase souvent en exergue dans les livres et les films :

<< Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé, est purement fortuite. >>

Je ne puis m'empêcher de penser, et quid des femmes dominantes ?

 

Non, non, je ne parle pas de politique !

Tag(s) : #La Marmotte cause ...