Philippe LECHERMEIER, écrivain se disant athée, Alsacien de 46 ans a intitulé son ouvrage: "Une bible", sans majuscule, pour bien signifier qu'il s'agissait d'une adaptation et non d'une nouvelle traduction.

L'idée était de rendre le Livre saint "plus accessible", à travers une réécriture synthétique, au style soigné, et qui mélange les genres littéraires. Le résultat est un "beau livre" très richement décoré par l'illustratrice Rébecca DAUTREMER

.

..... La Bible n'appartient pas qu'à la religion .....

..... Ces textes sont le fondement de notre culture et de notre civilisation, que l'on soit croyant ou pas. On y trouve l'essentiel des passions humaines .....

..... Pour autant ce livre n'est pas une "caricature" ou une "parodie de Bible sans Dieu": C'est un livre qui parle de Dieu, mais qui s'adresse aux hommes .....

Préface de Philippe Lechermeier :

« Parce que raconter la Bible, c’est raconter notre histoire, une histoire faite de milliers de mythes, de contes et de légendes. Comment comprendre le monde sans tous ces récits ? Comment l’appréhender sans savoir qui sont Abraham, Goliath, la reine de Saba et Marie-Madeleine ? Comment décrypter l’art, l’architecture, la littérature sans connaître les fondations fabuleuses de notre société ? La Bible n’appartient pas qu’à la religion. La Bible est un bien commun. Qu’on soit croyant ou non croyant et qu’on le veuille ou non, ses mythes ont façonné nos sociétés, ils s’immiscent dans notre vie quotidienne, ils circulent dans notre inconscient. En écrivant ce texte, j’ai voulu que chacun puisse reprendre ce qui lui appartient. Une Bible n’est pas La Bible. Une Bible est faite d’histoires qui se répètent et se réinventent. Des histoires que l’on raconte. Qui nous racontent. »

Tag(s) : #La Marmotte aime ...., #Marmotte aime lire