Cet article est reposté depuis Musiques au coeur.

Inventé par un  luthier viennois,   dans les années 20 du 19ème siècle, l’arpeggione est un instrument à mi chemin entre un violon/guitare et un violoncelle sans pique.

D’un usage peu aisé cet instrument ne fit pas long feu mais il nous permet d’écouter encore la Sonate que Schubert écrivit à l’attention d’un musicien qui en jouait . La partie de l’arpeggione est remplacée désormais par  le violoncelle, le violon alto ou la guitare.

Ici une interprétation de rêve : Rostropovitch au violoncelle et le compositeur Britten au piano.

Pour les deux autres parties

http://youtu.be/hFBAVF93ve8

http://youtu.be/gY9qpHg3TBk

et un site où tout est raconté, et dont est tirée l'illustration de l'instrument

L'Arpeggione et Schubert
Tag(s) : #musique de chambre